Réacteur 2 de la centrale nucléaire de Chooz : report de l’échéance d’une prescription technique adoptée après le premier réexamen périodique

Publié le 22/12/2021 à 10:00

Note d'information

L’ASN a reporté de 18 mois l’échéance d’une prescription technique adoptée le 6 novembre 2018 après le premier réexamen périodique du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Chooz.

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Chooz B - © EDF/AeroFilm/M. Didier

L’ASN a adopté le 6 novembre 2018 une décision imposant différentes prescriptions techniques à EDF concernant le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Chooz, au regard des conclusions de son premier réexamen périodique.

Parmi ces prescriptions figure l’installation d’un système de réfrigération des bâtiments des groupes électrogènes de secours au plus tard le 31 décembre 2021. Cette modification, qui concourt à assurer la disponibilité de ces groupes électrogènes en cas de températures extérieures élevées, implique la réalisation de travaux qui ne peuvent être menés que lorsque le combustible est déchargé du réacteur.

EDF avait proposé de déployer cette modification lors du premier arrêt long suivant la visite décennale du réacteur, c’est-à-dire au plus tard au 31 décembre 2022. L’ASN avait considéré cette échéance comme acceptable, compte tenu des dispositions compensatoires mises en place et prescrites par sa décision. Toutefois, une erreur est intervenue dans la rédaction de la décision du 6 novembre 2018, qui a fixé l’échéance au 31 décembre 2021 au lieu du 31 décembre 2022.

Par ailleurs, EDF a été amenée à modifier le calendrier des arrêts pour maintenance et rechargement du combustible de ce réacteur en raison d’aléas rencontrés lors de la visite décennale du réacteur en 2021.

Dans l’impossibilité de respecter l’échéance de la prescription technique de l’ASN, EDF a sollicité son report au 30 juin 2023. Cette nouvelle échéance permet à EDF de mettre en place la modification lors du premier arrêt long suivant la visite décennale, comme initialement prévu. EDF a défini et mis en œuvre des dispositions compensatoires afin de garantir que les températures au niveau des matériels sensibles resteront dans des gammes admissibles pour leur fonctionnement en cas de température extérieure élevée et de mise en marche d’un groupe électrogène.

La décision de l’ASN reporte au 30 juin 2023 l’échéance mentionnée dans la décision du 6 novembre 2018.

Le projet de décision de l’ASN a fait l’objet d’une consultation du public du 19 novembre au 4 décembre 2021.

En savoir plus :

Publié le 22/12/2021

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision n° 2021-DC-0718 de l’ASN du 21 décembre 2021

Décision n° 2021-DC-0718 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 21 décembre 2021 modifiant la décision n° 2018-DC-0652 du 6 novembre 2018 fixant à la société Électricité de France (EDF) les prescriptions complémentaires applicables à la centrale nucléaire de Chooz au vu des conclusions du premier réexamen périodique du réacteur n° 2 (INB n° 144)

Publié le 21/11/2018

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision n° 2018-DC-0652 de l’ASN du 6 novembre 2018

Décision n° 2018-DC-0652 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 6 novembre 2018 fixant à la société Électricité de France (EDF) les prescriptions complémentaires applicables à la centrale nucléaire de Chooz au vu des conclusions du premier réexamen périodique du réacteur n° 2 (INB n° 144).

Consultation du 19/11/2021 au 04/12/2021

Centrale nucléaire de Chooz B Réacteurs de 1450 MWe

Réacteur 2 de Chooz : report de l’échéance d’une prescription technique adoptée après le premier réexamen périodique

L’ASN soumet à la consultation du public sur son site internet un projet de décision modifiant l’échéance d’une prescription technique adoptée le 6 novembre 2018 après le premier réexamen périodique du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Chooz.

[2021.11.62]

0 Contributions

 

Date de la dernière mise à jour : 22/12/2021