Publié le 21 janvier 2022

Orange dévoile les résultats de sa 5ème enquête paritaire sur les conditions de travail et le stress

Le Comité National de Prévention du Stress (CNPS), composé de douze représentants du personnel et de représentants de la Direction d’Orange, dévoile les premiers résultats de l’enquête triennale sur les conditions de travail et le stress. Cette enquête, confiée au cabinet SECAFI, a été menée lors du retour généralisé sur le lieu de travail, entre le 11 octobre et le 3 novembre 2021.

Adressée à tous les salariés d’Orange en France, 33 600 salariés (soit 43,3%) se sont exprimés sur l’évolution de leurs conditions de travail via cette enquête unique en France.
 
Cette 5ème enquête démontre que :

  • Le sentiment de soutien entre les salariés, et de la part de la hiérarchie vers les salariés, reste une force dans l’entreprise et poursuit sa progression (+2 points) ;
  • Le manager est davantage considéré comme un acteur essentiel de la qualité de vie des salariés. Les salariés sont plus nombreux à estimer que les managers ont su faire collaborer les membres de leur équipe entre eux tout en leur portant une attention spécifique (+3 points) ;
  • Le sentiment d’effectuer un travail qui a du sens est également en progression (+1 point).

Ces résultats sont d’autant plus significatifs compte tenu de la période de développement du travail à distance imposée par les protocoles sanitaires et ses impacts sur l’organisation.

Néanmoins, ces résultats font également apparaître des sujets de préoccupation pour les salariés :

  • L’organisation et la perception de la charge de travail qui demeure importante (-2 points) ;
  • La compréhension des évolutions d’organisation ainsi que le sens des transformations opérées par l’entreprise (-3 points).

A l’occasion de la présentation de ces résultats, Gervais Pellissier, Directeur Général Délégué, People & Transformation : « La crise sanitaire que nous vivons depuis plus de 2 ans a considérablement modifié l’organisation du travail et les rapports entre les collaborateurs qui composent l’entreprise. Mener cette enquête lors du retour sur site était essentiel pour mieux appréhender l’état d’esprit des salariés, et je remercie les membres du CNPS pour leur mobilisation. Je me réjouis de constater que la reconnaissance des managers est en hausse, malgré l’évolution de nos modes de fonctionnement. Depuis le début de la crise, leur rôle est clé pour le bon fonctionnement de toute l’entreprise. Toutefois, ces résultats instructifs sont à recevoir avec humilité et nous devons veiller à ce que les transformations que nous engageons contribuent à améliorer la qualité de vie de nos salariés ».

Créée en 2009, cette enquête a pour objectif de réaliser un diagnostic partagé permettant de compléter l’évaluation des risques professionnels en vue de déployer les plans d’actions adaptés. Elle couvre tous les champs de la qualité de Vie au Travail : prévention des risques et santé, travail (collectifs, organisation, travail à distance), management, environnements de travail.

Florentin SOONCKINDT
21/01/2022 13:52 CET