Renforcer les relations et créer un vivier de talents : Imerys signe un partenariat avec l’Institut franco-chinois Chimie Pékin

Au fur et à mesure qu’Imerys se développe en Chine et en Asie, son implantation et sa réputation d’employeur de premier plan dans cette région du monde progressent également. Le partenariat université-industrie récemment signé avec la Beijing University of Chemical Technology (BUCT) – Paris Curie Engineering School (école d’ingénieurs Chimie Pékin) ouvre les portes de carrières internationales à de jeunes talents dotés d’une expertise locale et de compétences précieuses.

Imerys signs partnership with Beijing University of Chemical Technology – Paris Curie Engineer School in China (Chimie Pékin)

Les liens existants contribuent à en créer de nouveaux. L’accord est né d’un programme de stages avec l’école d’ingénieurs Chimie ParisTech en France, qui pilote la partie française de l’Institut franco-chinois (Chimie Pékin). Lorsque Anouk Galtayries, professeur à Chimie ParisTech et directrice française de Chimie Pékin, a pris connaissance des activités d’Imerys en Asie et en Chine, elle s’est empressée d’étudier l’intérêt d’une collaboration avec la BUCT pour proposer des stages ingénieur chimiste « à la française » aux élèves chinois. Signé en février dernier, ce partenariat renforce les activités Science & Technologie locales d’Imerys à travers le rayonnement de l’enseignement supérieur français en Chine. « La rencontre avec Imerys s’est avérée d’une grande valeur humaine et scientifique. C’est surtout une formidable opportunité d’offrir à nos étudiants pékinois l’accès à des stages au Centre technologique d’Imerys (ITC) de Tianjin, à proximité de Pékin », se réjouit Anouk Galtayries.

Ce programme de stages « made in France » débutera en septembre 2022. Conforme aux critères européens d’équivalence universitaire, il permettra aux étudiants locaux d’acquérir une expérience internationale avant de décider d’exercer leurs compétences à l’étranger. Les stagiaires bénéficieront également de cours de français et pourront travailler à mi-temps en français au fur et à mesure de leurs progrès linguistiques.

« Le sujet des stages sera bien sûr très étroitement lié au travail que nous faisons chez Imerys. Les stagiaires pourront choisir parmi plusieurs domaines principaux, à savoir la R&D en science des matériaux, le génie chimique, l’ingénierie des polymères et la bio-ingénierie », ajoute Romain Peyre, ingénieur Procédés Innovation chez Imerys. « Concrètement, l’université proposera un vivier de candidats pour des stages ouverts et nous leur trouverons ou créerons des postes. Parallèlement, lorsque nous aurons des offres à pourvoir, nous les contacterons pour recruter des candidats adéquats. Les stagiaires seront très probablement des étudiants de quatrième année (niveau licence) ou de sixième année (niveau master). »

« L’accord arrive au moment idéal avec l’expansion récente de notre site à Tianjin, en Chine, pour lequel nous recherchons des esprits brillants avec une expertise locale », explique Elisa Ronchi, responsable RH Business Partner chez Imerys. « Le recrutement en Chine représente parfois un défi, car les gens ont tendance à être assez réticents à déménager. Le programme va nous permettre de constituer un vivier de talents et de renforcer notre présence en Asie, où nous sommes moins connus en tant qu’employeur de premier plan dans le secteur des mines et de l’ingénierie que dans d’autres zones géographiques. »

Chris Parr, vice-président Science & Technologies Réfractaires, Abrasifs et Construction conclut en replaçant cet accord dans le cadre plus large de la recherche et de l’innovation d’Imerys : « Les partenariats industrie-université doivent être considérés comme des catalyseurs essentiels du progrès technologique dans son ensemble. Imerys peut disposer de talents dotés de compétences théoriques et pratiques, tandis que nos partenaires de la Beijing University of Chemical Technology Paris Curie Engineering School à Pékin nous apportent leur expertise pour relever les challenges technologiques. »

Articles qui pourraient vous intéresser

Milos - Pioneer Solutions
Actualités corporate

Imerys s’engage dans une démarche claire et transparente pour des minéraux durables

D’où viennent nos matières premières minérales ? Comment nos minéraux sont-ils fabriqués et transformés ? Quel est l’impact de leur production sur l’environnement et la société ? Quels avantages durables apportent-ils en aval de la chaîne de valeur ? Notre nouveau dispositif d’évaluation Imerys SustainAgility™ Solutions Assessment offre une vision simple et transparente de la durabilité de nos minéraux.

En savoir plus
Imerys signs partnership with Beijing University of Chemical Technology – Paris Curie Engineer School in China (Chimie Pékin)
Actualités business

Renforcer les relations et créer un vivier de talents : Imerys signe un partenariat avec l’Institut franco-chinois Chimie Pékin

Au fur et à mesure qu’Imerys se développe en Chine et en Asie, son implantation et sa réputation d’employeur de premier plan dans cette région du monde progressent également. Le partenariat université-industrie récemment signé avec la Beijing University of Chemical Technology (BUCT) – Paris Curie Engineering School (école d’ingénieurs Chimie Pékin) ouvre les portes de carrières internationales à de jeunes talents dotés d’une expertise locale et de compétences précieuses.

En savoir plus
Lake in Murat
Actualités corporate

Réhabilitation d’un site dans le Cantal : retour en force de la biodiversité

Après des décennies d’exploitation, le site de Foufouilloux Nord est depuis 2014 entre les seules mains ou presque de la nature et de sa biodiversité.

En savoir plus
3D printer for building construction
Actualités business

Les minéraux aident à accélérer le procédé d’impression 3D dans la construction

La technologie d’impression 3D rencontre un succès croissant dans le secteur de la construction. En effet, son utilisation pour la fabrication de structures en béton présente des avantages à la fois environnementaux et sociétaux.

En savoir plus